DINOTOXTRA

samedi 9 mars 2013

Des chercheurs traduisent les pleurs de bébés !


Lorsque bébé s'agite, pleure et tente d'exprimer ses besoins, les personnes en charge parviennent habituellement à déceler le sens de ses cris, mais certaines des manifestations de l'enfant demeurent difficilement compréhensibles. Des indices permettant de saisir le sens des expressions non verbales et des pleurs des nourrissons furent récemment identifiés par un groupe de chercheurs grâce à l'observation d'une vingtaine de tout-petits de trois à dix-huit mois. 


Voici les conclusions auxquelles en viennent les chercheurs. Le bébé manifeste des mimiques singulières selon différentes situations. Il importe de prêter attention au regard de l'enfant ainsi qu'au timbre de la voix et à ses fluctuations. Un enfant exprimant sa colère gardera les yeux à demi ou grand ouverts, affichant un regard vague. Un nourrisson ressentant de l'effroi fixera des yeux un endroit précis dans l'espace tout en rejetant parfois la tête vers l'arrière. Un front plissé, des paupières fermées ou occasionnellement ouvertes expriment la douleur. Un bébé souffrant ou ayant peur criera fort du premier coup. En colère, les pleurs augmenteront graduellement d'intensité tandis qu'il manifestera de l'agitation. 

Des adultes visionnant des photographies de petits en pleurs aux prises avec la peur ou la colère réussissent difficilement à décrypter ces sentiments. Toutefois, ils perçoivent aisément la souffrance chez le nourrisson. Un bébé exprimant sa douleur émeut et angoisse les gens malgré une absence de compréhension de leurs maux.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire