DINOTOXTRA

mercredi 27 février 2013

LYCORISCORIS – From Beyond the Horizon: sensation Japonaise.


Le Japon, l’autre pays de l’électronique ? Baignant dans une culture séculaire laissant une place importante à l’onirisme, les artistes japonais sont passés maîtres en musiques de la matière et de la sensation. En voici deux exemples.
LYCORISCORIS – From Beyond the Horizon
Derrière ce patronyme bizarre se cache un jeune Tokyoïte de 25 ans, fraîchement débarqué en musique avec ce premier album de pure electronica. Fait important et symptomatique From Beyond the Horizoninvite sur Daydreamers Piana, égérie de  label Noble record, peut-être le label de référence  lorsqu’il s’agit de musique électronique à la nippone. La chanteuse et son timbre kawai amène une touche onirique dream pop à une musique déjà riche en sensibilité. Un titre au charme enfantin qui ne peut venir que de l’île du Soleil Levant et nulle part ailleurs. La musique a la finesse ici d’un origami et aucune programmation ne ressemble au martelage d’une grosse caisse : sonorités froissées, programmation en jet d’aérosol, rythmique échantillonnée donnant des à-coups, on retrouve ce style  d’electronica proche de Four Tet, cet art de la matière qui crée de la texture musicale. Mais le forme et le travail sonore de Lycoriscosis le producteur et l’ingénieur du son ne serait rien sans la musicalité de chaque instant amenée par Lycoriscosis le musicien, jouant du piano autant que du laptop. Comme bon nombres de ses compatriotes, le Japonais amène une touche de jazz dans sa musique dans un jeu rappelant Keith Jarreth ou Bill Evans ; associée à l’enrobage électronique, elle fait de Lycoriscosis, l’équivalent de Bugge Wesseltoft. Le côté lounge est assumé et porté à sa plus belle expression. Dès lors, on passe sur certains aspects plus convenus du disque pour se réjouir devant tant d’élégance.
4.gif
Date de sortie : Février 2013
Label : Moph record
Plus+
Site


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire