DINOTOXTRA

mardi 5 février 2013

Pourquoi les avions volent en haute altitude ?


Pourquoi les avions volent en haute altitude ?

Question de Guy le 17 mai 2010 Une question très pertinente, que Guy nous a posée quand on était encore en train de parler du nuage de cendres projeté à haute altitude par le volcan islandais dont je tairai le nom ici, histoire de ne pas casser la vitre de votre iPhone... On n'a pas idée de donner un nom pareil à un volcan :-) L'idée de faire voler les avions moins haut que d'habitude a en effet été évoquée pendant les périodes d'interdiction de vol. A cela, deux réponses. D'abord, le trafic aérien : ça n'en a pas l'air sauf certains soirs par exemple au dessus du Lac Léman, où tous les avions d'Europe semblent s'être donnés rendez-vous pour se croiser dans le ciel (c'est un carrefour important est/ouest, nord/sud), le trafic aérien donc est assez encombré. Ensuite, la faute aux couloirs aériens. Chaque avion a son couloir, qui fait 500 mètres de haut, tant et si bien qu'il n'y a pas une place énorme entre le sol et 10 000 mètres, l'altitude de croisière des avions. Enfin, à 10 000 mètres... et bien il y a tout simplement moins d'air, et qui dit moins d'air, dit moins de résistance au vol de l'avion. La poussée des réacteurs étant suffisante pour maintenir l'avion en l'air malgré une raréfaction de l'air sur lequel les ailes s'appuient, les avions ont tout à gagner à voler plus haut : on économise jusqu'à 30 % de carburant en volant à 10 000 mètres plutôt qu'à 3 000 par exemple. Vous noterez au passage que j'ai parlé de réacteurs, car en effet, les avions à hélices, eux, ne peuvent pas monter aussi haut que les avions à réaction, du fait de leur puissance moindre.


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire