DINOTOXTRA

lundi 4 février 2013

Les chats sont de terribles tueurs.


Le chat, un prédateur de l'écologie

Biologie Le chat est sans conteste le roi de l'Internet et de bien des foyers. Le souci est que cet animal que nous trouvons adorable reste sur le plan biologique un prédateur redoutable. On vient de faire le compte. Aux États-Unis, le chat tue annuellement 3.7 milliards d'oiseaux, 20.7 milliards de souris et autres petits mammifères. Il s'agit du plus grand tueur de ces espèces : même nos voitures ou nos autres actions humaines (chasse, perte d'habitat par ex) n'arrivent pas à la hauteur ! Un vrai et inquiétant massacre !


« Mais je suis mignooooon »

On estime à 84 millions le nombre de chats avec propriétaires. Un bon deux millions de chats n'ont pas souvent accès à l'extérieur, mais c'est trop peu. Ajoutez à cela entre 30 et 80 millions de chats errants et « mendiants ». Ce sont surtout ces derniers qui tuent le plus de mammifères évidemment. En Nouvelle-Zélande, un débat fait actuellement rage, car un philanthrope pense qu'il faut d'urgence éliminer le chat pour sauver la vie sauvage unique de l'île, en particulier son emblématique Kiwi.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire