DINOTOXTRA

mercredi 9 janvier 2013

Une surveillante de prison se mettait nue pour un prisonnier.

Rejoignez la communauté SCIencextrA


Délit ou coup de foudre ? Les magistrats du tribunal correctionnel de Nancy viennent de juger une affaire singulière dont le centre pénitentiaire de Maxeville était le théâtre.
Tout a commencé le 26 avril dernier, raconte L’Est Républicain. Ce jour-là, en fouillant dans la cellule d’Alexandre P., les surveillants découvrent un smartphone contenant de nombreuses photos d’une de leurs collègues… posant dans le plus simple appareil.

Valérie S., 26 ans veut minimiser les faits. Selon la jeune femme, la relation qu’elle entretenait avec le détenu n’était guère « plus qu’amicale ». Une version qui n’a pas convaincu le procureur selon lequel les 1.055 appels recensés sur le portable témoignent d’un lien nettement plus intime. 


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire