DINOTOXTRA

dimanche 9 décembre 2012

Diana plane sur la grossesse de Kate Middleton.

Rejoignez la communauté SCIencextrA


La mort de l'infirmière dupée, que les responsables de la radio australienne incriminée qualifient d' "imprévisible", fait écho au tragique décès de la princesse britannique, en 1997, poursuivie par des paparazzis.


"Nous sommes tous désolés des événements de ces derniers jours. Ils sont véritablement tragiques." Voilà ce qu'ont déclaré, dimanche, des responsables de Southern Cross Austereo. Le groupe est propriétaire de 2Day FM, la radio australienne à l'initiative du canular visant la famille royale. Les dirigeants répondaient à la lettre que leur a adressée Lord Simon Glenarthur : le président de l'hôpital londonien King Edward VII, où était soignée la princesse Kate Middleton, y jugeait le canular "parfaitement lamentable".

La blague, orchestrée par deux animateurs de la radio, a en effet tourné au drame. Mardi, lors de l'hospitalisation de Kate Middleton, ces derniers se sont fait passer pour la reine Elisabeth II et le prince Charles, désireux de prendre des nouvelles de la duchesse enceinte. Une infirmière, Jacintha Saldanha, transfère alors l'appel à une collègue. Le subterfuge est dévoilé peu après. Mais vendredi, c'est le choc : l'infirmière dupée est retrouvée morte dans un appartement de Londres. La thèse du suicide est privilégiée, même si les causes de sa mort ne seront pas établies avant quelques jours, grâce aux analyses post-mortem.
Sévère condamnation des médias britanniques
Selon la radio, cette mort tragique était "imprévisible". "Nous allons prendre des mesures immédiates et revoir nos procédures de diffusion", ont assuré les responsables du groupe de presse.


La suite

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire